I am the best !

Mardi 11 janvier 2011 à 18h34

L’autosatisfaction, ou plutôt l’autoglorification est en train de devenir un mode d’affirmation politique très répandu. Jean-François Copé, enivré par sa prise de pouvoir à l’UMP, souriait récemment, en rappelant que, quand on est jeune et talentueux, quelles que soient les embûches semées sur son parcours, on y arrive toujours. Suivez son regard, à lui qui a beaucoup de talent, et qui est encore assez jeune… Dominique de Villepin, qui n’a jamais pratiqué “l’under-statement” cher aux Anglo-saxons – et dont les Français se rappellent encore le torse sortant de l’onde magnifiquement exposé, à l’issue d’un mémorable jogging  – se dit carrément « tout nouveau, tout beau » pour la présidentielle de 2012. Et Ségolène Royal, en avouant simplement au Monde son envie de succéder à François Mitterrand, se hisse sans complexe au niveau de l’ancien président, glorifié par le souvenir. On objectera qu’elle n’est pas la seule à revendiquer l’héritage… Mais Ségolène se reconnaît plus de droits que les autres, comme une filiation naturelle. Quant à Nicolas Sarkozy, il n’avait de cesse de rappeler, avant le remaniement, que s’il devait se mêler de tout, c’était en hyperprésident contraint par les maladresses de ses ouailles. Même son ami très proche, Brice Hortefeux, en avait fait les frais, quand Sarko avait lancé son mémorable « j’ai tué le métier de ministre de l’Intérieur ».

Assurer soi-même sa propagande plutôt que de compter sur les autres : voici la nouvelle mode rhétorique très en cour chez les responsables politiques. Dépassés, les réseaux et relais censés dire du bien de tel ou tel. Place au direct : je suis le plus fort, le plus intelligent, le plus beau… “I am the best”, vous dis-je !

Mais parfois, on n’est jamais si bien desservi que par soi-même.


Partager:
  • Print
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Google Bookmarks
  • del.icio.us
  • Twitter
  • Wikio

2 Réponses à “I am the best !”

Laisser un commentaire