Tartuffe et la politique

Dimanche 20 juin 2010 à 20h44


Invitée surprise de  l’excellent mois Molière à Versailles : qui est venue en famille, avec mari et petite fille, assister au bidonnant “Tartuffe” mis en scène par Anthony Magnier, dans les Grandes Ecuries ? Valérie Pécresse, en Versaillaise de coeur.

Etait-ce pour apprendre à se prémunir des imposteurs en politique ? En tout cas, nul ne pourra taxer la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche de tartufferie, elle qui a tour à tour expliqué que Villepin “poursuivait une chimère”, et que Rachida Dati n’avait pas les qualités pour être maire de Paris – contrairement à François Fillon.

Partager:
  • Print
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Google Bookmarks
  • del.icio.us
  • Twitter
  • Wikio

Laisser un commentaire