Dézemmour

Mardi 23 mars 2010 à 18h21

Dur, dur, d’être un abominable homme des neiges. Eric Zemmour est comme un gamin qui teste jusqu’où il peut aller sans se faire taper sur les doigts. Cette fois-ci, il est allé trop loin, s’attirant les foudres judiciaires de la Licra, du MRAP, du Club Averroès, pour ses propos tenus sur Canal+ (selon lesquels “Les Français issus de l’immigration étaient plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants étaient noirs et arabes…”). Le CSA examine aujourd’hui même son cas. Et Le Figaro l’a convoqué lundi à un entretien préalable à son licenciement, comme le révèle notre confrère du Point Emmanuel Berretta. Etienne Mougeotte, le patron du Figaro, a confirmé que les propos polémiques du chroniqueur gênaient le journal, et pouvaient nuire à son image.

L’affaire prend un tour cocasse quand on pense que le SNJ du Figaro va devoir défendre le journaliste menacé (alors même que les propos tenus à Canal + sont condamnés par le Syndicat National des Journalistes!)… Il restera à Zemmour la possibilité de saisir la Halde pour discrimination idéologique… En espérant qu’elle ne soit pas rancunière, puisque le polémiste expliquait récemment,  sur RTL (“Z comme Zemmour”), que la Halde était aussi inutile que nuisible à la société française !

http://www.lepoint.fr/

Partager:
  • Print
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Google Bookmarks
  • del.icio.us
  • Twitter
  • Wikio

Laisser un commentaire